banniere_artefact

Marion Devaud, violon

Diplômée du Conservatoire de Musique de Genève, du Royal College of Music de Londres et de la HEMU (Lausanne/Sion), Marion Devaud a étudié auprès de Jean-Pierre Wallez, Dona Lee Croft et Lihay Bendayan. Elle a participé à des masterclasses avec d’éminents maîtres tels qu’Ivry Gitlis, Bela Katona, Ana Chumachenko, Gérard Poulet, Corrado Romano, Sergiu Schwartz ou Gordan Nikolic. Elle s’est produite en soliste avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Ensemble Ariolica ou l’Orchestre du Conservatoire de Genève, et donne régulièrement des récitals et des concerts en formation de musique de chambre sur des scènes suisses et européennes. Membre de l’Orchestre du Festival de Verbier en 2008, Marion joue régulièrement au sein de l’Orchestre de la Suisse Romande et a été dirigée par des chefs tels que Bernard Haitink ou Valery Gergiev.

« La musique de chambre est un organe vital. Elle cristallise les bonnes énergies au service de l'émotion. » MD

Aurélien Ferrette, violoncelle

Originaire de Luxeuil-les-Bains, il effectue sa formation musicale au Conservatoire de Nancy dans la classe de Brigitte Kissel. Il intègre ensuite la HEM de Genève dans la classe de François Guye. Il y obtient un diplôme de soliste et un diplôme d'orchestre. Parallèlement, il développe son expérience de chambriste, en l’orientant vers la musique moderne et contemporaine. Il collabore avec des formations telles que l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Ensemble Contrechamps de Genève, le Sinfonietta de Lausanne… Il intègre en 2006 le cursus de théâtre musical à la Haute École des Arts de Berne pour y suivre l’enseignement de Pierre Sublet, Françoise Rivalland et George Aperghis. En 2007, il participe à l’Académie du Festival de Lucerne, encadrée par l’Ensemble InterContemporain et dirigée par Jean Deroyer, Peter Eötvös et Pierre Boulez. Il est violoncelliste au sein de la Compagnie CH.AU à Vevey. Depuis 2008, il enseigne à l'Espace Musical de Genève et à l'Academia Vivace de Bernex depuis 2009. Il est membre fondateur de l'Association Suisse Théâtre Musical (ASTM), destinée à produire divers projets en théâtre musical, sous l’égide de laquelle il crée le spectacle Frictions avec la violoniste Barblina Meierhans. Aurélien Ferrette est un des membres fondateurs de l’Ensemble Artefact.

« La musique de chambre est un catalyseur. Par delà les phrases musicales circulent des énergies et des émotions, entre les musiciens qui la jouent, entre le public et les musiciens, entre les gens de public eux-mêmes. C'est bien pour cela qu'un concert est un moment si fort à partager, si beau à expérimenter. » AF

Trami* Nguyen, piano

Originaire de Nancy, elle étudie le piano à Paris, à Genève, puis à Londres. Elle intègre la HEM de Genève en 2000 et elle y obtient des prix spéciaux : le prix François-Dumont-Beethoven et le prix de musique de chambre américaine en trio. Après avoir achevé en 2005 un double cursus de Master de pédagogie et de soliste en piano, elle continue d'étudier la composition électronique et le chant. Actuellement, elle vit et travaille à Paris comme chef de chant et enseignante. Passionnée par les créations et tous les arts contemporains, elle participe à de nombreux projets transdisciplinaires (création des rencontres d'improvisation IP impro playground ; participation au Festival de Frontenay avec lectures de poésie ; création de la série des Dominos avec photographie, peinture, musique électronique, musique de chambre, récital lyrique). Enfin, membre du Cabaret Contemporain de Laurent Jacquier, elle défend des projets d'envergure (Music for 18 musicians de Reich) et interprète les créations mondiales de compositeurs tels que A. Borreda, T. Koljatic, C. Swithinbank, S. Andreyev, P. Jodlowski et A. Markeas.

« La musique de chambre, c'est décupler les énergies, transcender un texte musical pour le rendre vivant et communicatif, humaniser et faire entendre du beau. » TN

Maxime Penard, clarinette

À l'âge de neuf ans et désireux de faire du hautbois, c'est à la suite d'un malentendu que Maxime s'est retrouvé élève dans la classe de clarinette du conservatoire d'Amiens. Finalement, il découvre assez rapidement son amour pour cet instrument. Au fil des rencontres avec Michel Arrignon puis Florent Héau, il s'est construit une personnalité qui l'a amené à suivre l'enseignement de Thomas Friedli à la HEM de Genève. À ses côtés, il a attrapé la fièvre de la musique de chambre. Au même moment, sa rencontre avec le clarinettiste Antoine Marguier a été primordiale et il lui a transmis son amour du répertoire symphonique. Après le diplôme de concert au conservatoire de Genève, Maxime s'est perfectionné Alessandro Carbonare au Conservatoire de Milan et de David Walter au Conservatoire National Supérieur de Paris. C'est durant ces dernières années d'apprentissage que Maxime s'est forgé sa personnalité musicale.
Durant ces études, il est récompensé lors de plusieurs concours tels que le concours Européen « musique d’ensemble » et le concours de Riddes. En 2006, il devient également clarinette basse solo au sein du prestigieux Gustav Mahler Jugendorchester où il joue sous les baguettes de Claudio Abbado, Philippe Jordan, Myung-Whun Chung…, dans toute l’Europe (Musik Verein de Vienne, Royal Albert Hall de Londres, Théâtre du Châtelet…), au Brésil et en Argentine. Passionné par la musique de chambre, il crée parallèlement plusieurs formations : le Quatuor Anches Hantées, avec lequel il a enregistré trois disques, et l’Ensemble Artefact. Depuis 2009, il est clarinette basse solo de l’Orchestre Symphonique de Mulhouse.

« Ce qui est essentiel dans la musique de chambre, c'est de trouver une parfaite harmonie artistique avec ses partenaires pour se mettre totalement au service de la musique.. » MP

Eri Taga, piano

Diplômée de l'Université d'Aichi au Japon, Eri Taga poursuit ses études à la Haute École de Musique de Genève auprès de Sébastien Risler et de Jean-Jacques Balet et obtient son diplôme de piano et son diplôme de musique contemporaine avec les plus hautes distinctions. Eri Taga est également titulaire d'un Master d'accompagnement.
Lauréate de nombreux concours, elle est invitée à jouer en récital et en musique de chambre, en France, en Suisse et au Japon. Accordant une place importante à la musique contemporaine, elle participe à de nombreuses créations, travaille avec des compositeurs de renom (H. Dutilleux, M. Jarrell, H. Holliger…) et s'est produite au Festival Archipel (Genève), au Victoria Hall (Genève), à l'IRCAM (Paris).
Eri Taga est accompagnatrice aux conservatoires de Genève et d’Annemasse.

« 室内楽は、音の会話が生み出す拡大エネルギー である。» 多賀絵理 **

*[tʃami].
**« Shitsu nai gakuwa, otono kaiwaga umidasu kakudai enerugi- dearu » Taga Eri. Ou si vous préférez :
« La musique de chambre est un échange permanent qui fond chaque personnalité en une énergie collective. » Eri Taga